Visions de la côte d’Opale : l’estuaire, le cimetière militaire d’Etaples et Camiers

Pourquoi tout le monde veut faire une promenade en mer sur la baie de la Canche alors qu’il ne fait pas très beau ? c’est pour voir des phoques bien sûr ! Les phoques qui sont dans l’eau, souvent à très peu de distance du rivage, ne viennent que très rarement se mettre au sec. phoque (photo F. Caloin)On ne voit au loin que leur tête sombre au ras de l’eau, grande comme une tête d’épingle : c’est un peu décevant mais on y croit ! Quand on consulte le site qui concerne l’observation des phoques et cétacés de la côte d’Opale, on se rend bien compte que les veaux marins se comptent sur les doigts d’une main en baie de Canche et que l’on y récupère de temps en temps des cadavres, comme début avril 2013.


Même s’il est superbement entretenu en jardin fleuri, le cimetière militaire donne froid dans le dos. Qui a écouté les histoires de guerre vécues par ses grands-parents ou ses parents, ne peut être insensible.

Cela me rappelle une anecdote qui s’est passée sur le lieu du charnier de Signe (83) ; un autel, une vaste plaque de marbre gravée pour chaque résistant mitraillé par les Allemands durant la seconde guerre mondiale. Un père de famille y vient avec ses deux enfants : le plus jeune passe sous l’autel en marchant sur le coffret renfermant les ossements des fusillés – coffret déposé là à la demande de Gaston Defferre, alors maire de Marseille – tandis qu’une adolescente fait part de son étonnement à son père qui lui explique l’évènement : « ah bon ? y’a eu la guerre dans notre pays ? ». Pour moi qui était enseignante il n’y a pas si longtemps, je pense que l’éducation nationale n’a peut-être pas suffisamment joué son rôle… Nos enfants ne connaissent-ils pas mieux l’histoire des romains que celle de leurs plus proches ancêtres ?
A lire dans randomania : du charnier de Signes à la grotte du vieux Mounoï

Reprenez votre voiture vers Etaples Military Cemetery, le plus vaste cimetière du Commonwealth de France.

En 1916, le Grand Quartier Général de l’armée impériale britannique se fixe à Montreuil-sur-mer et devient alors le cœur d’une immense zone logistique qui s’étire tout au long du littoral de la Manche.
[…] Comptant aujourd’hui près de 11 500 tombes, l’Etaples Military Cemetery jouxtait durant la Grande Guerre un important complexe d’une vingtaine d’hôpitaux (offrant au total 20 000 lits) destinés à soigner les Tommies blessés évacués du front. La Ville d’Etaples est également devenue le plus grand camp d’entraînement des recrues arrivant de tout l’Empire britannique : quarante casernes ont vu défiler des millions d’hommes avant leur départ vers le Front.
Un chemin d’interprétation historique […] fait découvrir sept lieux emblématiques de la présence des troupes britanniques entre 1915 à 1919 à Etaples. Extrait du site d’Etaples sur Mer

Pour terminer, petite visite à Camiers ; en descendant sur le village depuis le parc éolien, vous profiterez d’un superbe point de vue sur l’estuaire de la Canche.

Ce contenu a été publié dans * 62 Pas-de-Calais, En voiture, bateau ou train, et à pied, Rando familiale, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *