Visions de la côte d’Opale : l’estuaire, le cimetière militaire d’Etaples et Camiers

Pourquoi tout le monde veut faire une promenade en mer sur la baie de la Canche alors qu’il ne fait pas très beau ? c’est pour voir des phoques bien sûr ! Les phoques qui sont dans l’eau, souvent à très peu de distance du rivage, ne viennent que très rarement se mettre au sec. phoque (photo F. Caloin)On ne voit au loin que leur tête sombre au ras de l’eau, grande comme une tête d’épingle : c’est un peu décevant mais on y croit ! Quand on consulte le site qui concerne l’observation des phoques et cétacés de la côte d’Opale, on se rend bien compte que les veaux marins se comptent sur les doigts d’une main en baie de Canche et que l’on y récupère de temps en temps des cadavres, comme début avril 2013.


Même s’il est superbement entretenu en jardin fleuri, le cimetière militaire donne froid dans le dos. Qui a écouté les histoires de guerre vécues par ses grands-parents ou ses parents, ne peut être insensible.

Cela me rappelle une anecdote qui s’est passée sur le lieu du charnier de Signe (83) ; un autel, une vaste plaque de marbre gravée pour chaque résistant mitraillé par les Allemands durant la seconde guerre mondiale. Un père de famille y vient avec ses deux enfants : le plus jeune passe sous l’autel en marchant sur le coffret renfermant les ossements des fusillés – coffret déposé là à la demande de Gaston Defferre, alors maire de Marseille – tandis qu’une adolescente fait part de son étonnement à son père qui lui explique l’évènement : « ah bon ? y’a eu la guerre dans notre pays ? ». Pour moi qui était enseignante il n’y a pas si longtemps, je pense que l’éducation nationale n’a peut-être pas suffisamment joué son rôle… Nos enfants ne connaissent-ils pas mieux l’histoire des romains que celle de leurs plus proches ancêtres ?
A lire dans randomania : du charnier de Signes à la grotte du vieux Mounoï

Continuer la lecture de « Visions de la côte d’Opale : l’estuaire, le cimetière militaire d’Etaples et Camiers »

©copyright randomania.fr

Vers le sommet du Reculet et le balcon du Léman : demi-tour aux chalets de Lachat

Une randonnée de 19km était prévue de longue date. Elle aura duré à peine 2 heures. Florent, le guide choisi par testAin Tourisme, nous proposait une montée sur les crêtes au travers des pâturages, le GR Balcon du Léman pratiquement au point culminant de la chaîne du Jura (Le Reculet 1718m), un passage par la grotte de la Marie, une descente dans le cirque sur l’autre versant de la montagne et retour. Mais c’était sans compter sur la pluie annoncée depuis plusieurs jours. Confiants néanmoins, les blogueurs ont accepté de partir.

Le point culminant de la chaîne du Jura, qui se trouve dans le département de l’Ain et non du Jura, quel est-il ? quand j’étais institutrice, j’apprenais à mes élèves que c’était le Crêt de la Neige ; en 2003, un cartographe de la D.D.E., avec les instruments appropriés, écrit à l’IGN pour signaler qu’un  autre sommet dépasse le crêt de la Neige ; l’IGN le mesure mais ne révèle pas son nom : il dépasse de 30cm le point officiel. En lisant un forum sur le sujet, j’ai compris pourquoi : l’employé de la DDE se serait illégitimement autoproclamé découvreur du nouveau point culminant du Jura qu’on appelle toujours… Crêt de la Neige mais qui est situé à 500m du premier ! Découvreur autoproclamé du sommet du Jura

La météo à cet endroit
avec prévisions à 3 jours

—– Matin —–

Vêtement chaud (il fait 8°), imperméable bien fermé, nous pénétrons dans les bois humides, le plus souvent sur des pistes forestières faciles ou sur d’étroits sentiers. Notre guide Florent Ronin s’arrête devant une plante « Vous la connaissez tous ! qu’est-ce que c’est ? ». On hume, on écrase les petites fleurs flétries entre les doigts, on hésite. Personne ne trouve. Il s’agit de l’origan sauvage.

Nous arrivons bientôt aux chalets de Lachat où nous nous mettrons à l’abri. La montagne en face a complètement disparu sous un voile de pluie. Nous buvons du café chaud ; nous imaginons le chalet après rénovation, les chamois et leurs petits au printemps courant dans la montagne, le lac Léman, la grotte de Marie où jamais aucune Marie ne vécut en ermite au cours du treizième siècle.

Chalets

Image de l’itinéraire écourté 6km750 A/R, 361m dénivelée, 2h au total

Ne pouvant vous fournir de photos de cette randonnée, je vous propose la description d’une randonnée un peu différente Le Reculet par le balcon du Léman, site altitude rando

Plein d’idées sur le site des randos dans l’Ain Ain Rando

A l’unanimité, nous redescendons sur Chézery-Forens où l’hôtelier de l’hôtel du Commerce aura la grande amabilité de mettre à notre disposition quelques chambres pour que nous changions de vêtements. Discussion sur un autre programme pour la journée. Profitant des Journées du Patrimoine, nous partons pour fort l’Ecluse près de la frontière suisse. Fort l’Ecluse sur l’index des fortifications françaises 1874-1914

—– Après-midi —–

Fort l’Ecluse

Construit à flanc de montagne, sur une position hautement stratégique, il a été construit entre 1820 et 1840. Le fort supérieur a été érigé ultérieurement afin de protéger le fort d’une attaque par la montagne et d’augmenter sa capacité de logements. Pas de randonnée mais une montée souterraine de 1165 marches taillées dans la roche : de quoi tester un coeur solide ! elle mène au fort supérieur où vous attend un point de vue spectaculaire sur le Rhône, le défilé de l’Ecluse, le viaduc de Longeray.

A l’intérieur du fort, une exposition temporaire présente le CERN en pays de GEX, à cheval sur la frontière franco-suisse. Il s’agit de l’organisation européenne pour la recherche nucléaire, plus grand centre de physique des particules du monde. Le 23 septembre 2011, j’entendais parler du CERN à la télévision à l’occasion de la Découverte inattendue de particules qui dépassent la vitesse de la lumière. L’expérience va être refaite par un laboratoire indépendant, histoire de l’infirmer ou non. Le célèbre E=mc2 n’est pas encore à remettre aux oubliettes…
Qui connait l’arrondissement de Gex à part ses habitants ? 29 communes dont la population est en croissance très rapide du fait […] de l’agglomération genevoise et des organisations internationales qui y ont leur siège ainsi que du CERN. L’arrondissement constitue, pour la presque totalité de son territoire une zone franche1 (traité de Vienne de 1815 – voir l’affaire des zones franches), ce qui facilite la circulation des produits agricoles (lait, viande) depuis le Pays de Gex à destination de Genève.

Il incombe au sous-préfet de participer aux travaux de différents comités transfrontaliers (Comité Régional franco-genevois, Conseil du Léman, Commission Internationale pour la protection des eaux du Léman). L’arrondissement de Gex appartient pour partie au Parc Naturel Régional du Haut-Jura et comprend une réserve naturelle de 10781ha. Extrait de l’Etat dans l’Ain : la sous-préfecture de Gex

L’Ain (l’UN), bien singulier, et pluriel à la fois.

blsqr05.gif

1zone franche : Portion de territoire soustraite à l’application des droits de douane

©copyright randomania.fr

La Rhune, ascension difficile vers la montagne mythique du pays basque

La Rhune, Larrun, montagne mythique du pays basque (905m), randonnée par le sentier vert, la plus difficile depuis que je fais de la rando mais une des plus variées aussi. Elle se mérite… img_4695r.JPGimg_4726r.JPGNous sommes arrivés vers 10h à la gare du col de Sainte-Ignace (169m), départ du train à crémaillère. Il y a tellement de monde que la traversée du village prend déjà une trentaine de minutes. Nous stationnons à plus d’un km de la gare. Nous avons prévu de monter avec le train et de redescendre à pied. 790m de dénivelée (pas la somme des dénivelées – celle-la est de 1000m en montée et 1020m en descente – mais bien la difference entre l’altitude la plus haute et la plus basse), je la préfère en descente qu’en montée. Malheureusement, il y a 2 heures d’attente pour obtenir un billet. Sans hésiter, nous décidons de les monter à pied.

La météo aujourd’hui à cet endroit :
Direction du vent et température ressentie

img_4704r.JPGNous sommes nombreux à tenter l’expédition. Début de parcours agréable et facile. Puis vient la montée raide qui, interminablement, n’arrête pas de monter ; les randonneurs s’arrêtent, soufflent, souffrent, parfois redescendent. J’ai le coeur qui bat très img_4707r.JPGvite et je suis très rouge, au bord du malaise. C’est à ce moment que mon coach, montagnard d’origine, se décide à m’expliquer comment on grimpe une montagne : lentement mais à vitesse constante, en veillant à toujours monter des paliers de la même modeste hauteur ; avec de courtes pauses à intervalles réguliers. Premier arrêt près d’un troupeau de chevaux en liberté qui broutent près d’un enclos de pierres. Nous pouvons les approcher de près. img_4714r.JPGimg_4712r.JPG
Près de la redoute1 napoléonnienne, que nous n’irons pas voir bien qu’elle ne soit qu’à quelques minutes, le terrain est presque plat. Quelques vaches blanches paissent tranquillement. Depuis longtemps, les bergers espagnols et français se partagent les sources et les estives2 de la Rhune. Une randonneuse nous aborde ; « Vous êtes de l’éducation nationale dans les Bouches-du-Rhône ? ». Regards img_4720r.JPGinterrogateurs. Serait-elle douée d’une intuition exceptionnelle ? On se retourne, on la regarde, on comprend. A 700m d’altitude, à plus de 800km de chez nous, nous sommes trois à porter le même sac à dos ! celui qui contenait un ordinateur portable distribué par le Conseil général à tous les collégiens. Petite discussion avant de repartir. Quand arrive l’heure du repas, je savoure ce court repos car le raccourci envisagé par la suite promet d’être une étape difficile. Nous saluons trois chevaux en liberté avant de continuer notre ascension.

La manech tête noire (ndlr : nous n’en avons pas vu ce jour là) est une race ovine originaire des montagnes du Pays basque, dans le département des Pyrénées-Atlantiques. Elle est élevée aussi bien pour la viande que pour la laine et le lait […] La toison, très épaisse, est formée d’une laine blanche très longue jusqu’à 30 cm, qui ne recouvre pas la tête, qui est noire. Les béliers portent de grandes cornes incurvées. Ce sont des moutons très rustiques, adaptés à la marche et aux transhumances en montagne. Les brebis sont de bonnes laitières. Leur lait entre dans la fabrication du fromage Ossau-Iraty (AOC). Extrait de Wikipédia

Nous avons eu occasion d’acheter de ce fromage directement au producteur lors de la foire aux produits régionaux à Saint Jean Pied de Port – rien à voir avec celui qu’on trouve en grande surface – et l’irouléguy qui l’accompagne, bien sûr ! « Nos AOC ont du caractère : je vous suggère de toujours les goûter avec un produit local ». img_4724r.JPG

La dernière partie du parcours, dans les pierres bourrées de pièges pour les chevilles, est interminable, surtout quand on lève la tête vers le sommet. Le train à crémaillère arrive en même temps que nous ; les derniers mètres sont les plus difficiles mais je suis parvenue au sommet et j’en suis fière. La première chose que nous ferons sera de prendre un billet de retour à la gare.

Continuer la lecture de « La Rhune, ascension difficile vers la montagne mythique du pays basque »

©copyright randomania.fr