Azay sur Cher, l’eau au fil des siècles en Val de Cher

Une randonnée sans difficulté, le long du Cher, affluent de la Loire ; je ne suis pas très loin de sa confluence avec le fleuve (Villandry, une trentaine de km), et il est donc large et son débit assez rapide. Mais quel calme sur ses berges ! je n’ai rencontré personne, seuls quelques oiseaux effarouchés se sont enfuis sur mon passage
Toutes les photos de l’album

Le lavoir près du parking BesnardPlaine de LeugnyLe parking Besnard n’est pas indiqué sur la carte : il se trouve à côté du lavoir juste avant le pont sur le Cher que je traverse pour démarrer sur l’autre rive. C’est le point de départ des circuits de randonnées. Ce lavoir, construit en 1888, est alimenté en eau par la fontaine Sainte-Tutrille autrefois baptisée Saint-Aoustrille.

le lavoir d’Azay sur Cher, Chickilim

Le sentier qui longe le Cher se trouve au bout des jardins des maisons qui le bordent ; il rejoint alors la rue des Ursulines puis pendant un moment se frotte aux plaines immenses comme celle de Leugny avec ses champs de céréales et ses prairies. Poste de chasse ?Les bosquets d’arbres me gênent pour observer les oiseaux.
A quoi peut bien servir ce curieux cabanon de parpaings surélevé ? un poste de chasse ?
Quand j’arrive aux abords de Nitray, un sentier se rapproche de la rivière et je me laisse tenter. Le  grillage de la propriété sert de guide mais bientôt ce sera quasiment impossible de continuer : les cannes sont si serrées que je peux à peine passer entre elles, la terre s’éboule et finalement, je me trouverai au pied d’une passerelle près du barrage sans pouvoir rejoindre le sentier ; je vous le déconseille.

Bâtiments modernes du moulin de NitrayDu moulin à eau de Nitray datant du XIVè, on ne voit rien de ce côté : il est situé sur un îlot à côté du barrage ; depuis peu, il a une nouvelle roue à aubes que vous pourrez voir avec une paire de jumelles quand vous serez sur l’autre rive. Au XIXè devenu manufacture de limes, on y étirait l’acier.

Une belle borne blanche gravée ‘D St M’ – doyenné de Saint-Martin – rappelle que l’un des trois chemins de Borne directionnelle du chemin de St-MartinSaint-Martin, le chemin de Trèves de Vendôme à Tours, passe à Saint-Martin-Le-Beau. La forme de cette borne directionnelle se veut ressemblante à celles du Doyenné de Saint-Martin qui marquaient la limite des parcelles appartenant au chapitre de Saint-Martin de Tours.

Variante 1 : visiter l’église de Saint-Martin 4 km aller et retour depuis le moulin.

Cette commune [Saint-Martin le Beau] tire son nom de la commémoration de la victoire des Tourangeaux sur les Normands en 903. Après avoir brûlé Amboise et Bléré, ceux-ci vinrent assiéger la ville de Tours. Une brèche qu’ils réussirent à pratiquer dans la muraille allait leur permettre de rentrer dans la cité, quand l’archevêque et les clercs eurent l’idée de porter en procession sur cette brèche la Châsse de saint Martin, leur protecteur […] Se passa alors un étrange phénomène, autant les Normands […] se mirent à tomber «les uns sur les autres comme s’ils avaient été sur de la glace», autant les Tourangeaux […] les firent s’enfuir jusqu’à… Saint-Martin-le-Beau.
[…] Ces derniers élevèrent alors sur le lieu du combat une église dédiée à saint Martin […] En remerciement, le village prit le nom de Sanctus Martinus Belli ou Sanctus Martini de Bello. Extrait du 2-guide du chemin Vendôme-Amboise-Tours

WC public du port der ChandonAprès le dernier bâtiment du moulin de Nitray, je perçois au travers des feuillages, le barrage. Vous pouvez contourner le parc de loisirs Family Park par la gauche, ou par la droite en passant par leur parking ; je retraverse le Cher pour entamer la boucle retour. Petit détour par le port de Chandon : le bâtiment en forme de tonneau, ce sont les toilettes publiques, ouvertes et propres ! toue-cabanee photo mairie st martinC’est le port d’attache de Valchantray 2, la toue cabanée1 reconstruite par des bénévoles et qui navigue sur le Cher. Ce bateau d’origine ligérienne transportait personnes et marchandises. Aujourd’hui les toues cabanées sont parfois transformées en hébergement insolite.

Continuer la lecture de « Azay sur Cher, l’eau au fil des siècles en Val de Cher »

©copyright randomania.fr

Le dolmen de la Grotte aux Fées

Insolite un dolmen en Touraine ! il est probable qu’on en trouve dans la toute France mais dans cette région, je n’en ai pas encore découvert. Je prépare donc une randonnée au départ du plan d’eau (pas de baignade) à l’entrée de Mettray sur la D959, inspirée du parcours de grandin sur visorando.

Plan d'eau de Mettraypont sur la ChoisilleJ’ai fait le tour du plan d’eau avec grand plaisir tant c’est un lieu paisible malgré la circulation automobile toute proche. Un petit pont de bois enjambe la Choisille puis un autre en béton traverse un de ses bras. La route peu fréquentée traverse une zone de verdure ; un accès piéton sur la gauche permet de marcher sans risque. La voie piétonne en bordure de routeLe calvaire au carrefourJe passe devant le centre de cure, devant le terrain de sport, la Motte ; je coupe la D76 au calvaire et passe devant le moulin neuf ; bientôt sur la gauche, le sentier s’éloigne en longeant la route jusqu’à un petit jardin public à Mettray ; je repasse sur un pont au-dessus de la Choisille, Portail église MettrayMoulin neufdébouche sur la route, me place face à l’église le temps d’une photo, puis prends la direction du hameau de Villiers.

La Choisille à Villiersmoulin de villiersLà se trouve le moulin de Villiers, avec quelques traces d’aménagements hydrauliques. Aménagement hydraulique au moulin de VilliersAu fil des reconstructions successives sans doute, il s’est appelé le Moulin Vieil (1749) ou le moulin neuf (1812). Les quatre bras de la Choisille y occupent le lit majeur, inondant les prairies de Villiers classées en espace naturel sensible. Les bois puis les champs prennent la relève des résidences.

Le château de la Cornillère se cache derrière ses grands arbres. Une longue montée sans trottoir m’amène au Fouassé ; un chemin herbeux s’enfonce dans les champs en direction du Moulin de Réchaussé ; le sentier vers le Moulin de Réchausséarbres abattus sur le sentierdes arbres sont tombés en travers du chemin qui devient de plus en plus détrempé ; j’ai suivi les traces de sabots de chevaux mais n’ai pas trouvé comment traverser le ruisseau ; j’ai donc fait demi-tour et trouvé un pont improvisé avec un pylône électrique équipé d’une rampe, tellement incliné que j’ai craint son manque de solidité ; pont improvisé (photo laurette37)mais un homme et son chien me garantissent qu’il n’y a pas de risque ; Le dolmenje le traverse non sans m’accrocher à la balustrade. A droite la tour ronde abrite un bélier hydraulique Bollée répandu dans la région ; ce dispositif perfectionné par Ernest-Sylvain Bollée en Bélier hydraulique du moulin1857 utilise la vitesse d’un cours d’eau et le phénomène physique du « coup de bélier » pour élever une partie du débit. Il s’agit en quelque sorte d’une pompe qui ne nécessite pas d’énergie extérieure. Du moulin de Réchaussé, il ne reste que le barrage amont et le canal aujourd’hui à sec. En été, vous serez probablement mangé par les moustiques !

Moulin de Réchaussé et bélier Bollée, strawfield qui détaille le fonctionnement du bélier.

Je suis une piste mouillée sur la gauche et traverse à gué le ruisseau ; à droite une sente humide est nettement plus facile pour accéder au dolmen mais je ne l’ai pas vue la première fois ; une petite montée dans la terre m’amène dans un champ d’où je devine sous les arbres le mégalithe ; je suis le bord du champ (mais il est possible de suivre le chemin vers la droite pour revenir ensuite vers le dolmen) jusqu’au dolmen de la Grotte aux Fées.

Une pierre de couvertureIntérieur du dolmenErigé au néolithique (entre -8000 et -1800), il est de taille impressionnante 11 m de long, l’ensemble des pierres qui le composent pesant 88 tonnes ; parce qu’il est situé à la limite de la commune de Mettray, on l’appelle parfois dolmen de Mettray mais il est officiellement sur la commune de Saint-Antoine-du-Rocher. De forme rectangulaire, il est composé de sept dalles supports et de trois dalles de couverture. Plan du dolmenDes fouilles effectuées en 1910 ont permis de mettre au jour des lames de silex et des fragments de poteries de différentes couleurs. Il a servi de tombe à la famille de chefs de tribus. Jusqu’en 1989, on a retrouvé des traces de cérémonies druidiques qui avaient lieu afin de lutter contre la stérilité féminine.

Grotte aux fées, strawfield

Une jolie légende est attachée à ce dolmen : trois créatures féminines auraient bâti l’édifice en une nuit ; celui qui s’aviserait de le détruire ou d’en déplacer les pierres, mourrait dans l’année tandis que les fées les remettraient en place durant la nuit.

Passage le long des champsLe retour sur route sera relativement agréable jusqu’au terrain de sport de Mettray mais ensuite la circulation routière importante et l’absence de trottoir rendront le parcours dangereux. Après la traversée au passage à niveau automatique, la route mènera jusqu’au plan d’eau : un passage pédestre sur la gauche rejoint le parking sans qu’il soit obligé d’aller jusqu’à l’entrée.

Je vous propose une variante pour le retour afin d’éviter la circulation et les risques dus à l’absence de trottoir : rejoindre le bourg de Mettray, soit depuis le cimetière, soit depuis l’école (voir points sur la carte de l’itinéraire), puis redescendre par le même trajet qu’à l’aller.

Quel que soit le trajet retour, la découverte de ce grand dolmen classé monument historique vaut le déplacement… que ce soit à pied ou en voiture. Comme souvent en Touraine, il vous faudra en partie marcher sur de petites routes et traverser des lotissements.

grotte aux fees-2549841_panoImage de l’itinéraire 8km700, 39m dénivelée (+118, -118), 2h20

©copyright randomania.fr

Le parc des Grillets

Petite randonnée pour s’oxygéner au départ du nouveau bourg de Saint-Etienne de Chigny, commune qui fait partie des 260 kilomètres reconnus comme site exceptionnel alliant le patrimoine architectural et le patrimoine naturel.
parking cimetièreJe me gare sur le parking de co-voiturage à l’entrée du village sur la D952 mais le parking le plus proche est celui près du cimetière, bien signalé à droite de la route.

Me fiant à la fiche du circuit n°1 Le pont de Bresme, je cherche le chemin du Vau qui longe la vallée en direction du Parc municipal des Grillets. Je ne vois pas de marque jaune. Le premier sentier se termine dans les orties ; Marche dans le lit du Vauj’élimine le second à l’extérieur du grillage ; le troisième se confond rapidement avec le cours du ruisseau et pourtant c’est le seul moyen d’atteindre le parc. Je dois passer au-dessus d’arbres morts ou de racines d’arbres à nu ; parfois, Danger dans le lit du Vaule sentier boueux s’extirpe du lit du ruisseau à gauche ou à droite et en surplomb ; finalement ce n’est pas plus difficile de rester dans le creux du ruisseau ; après quelques 500 m, j’en sors par la gauche et découvre dans l’autre sens, le panneau ‘danger’avertissant des difficultés de ce passage : le même dans l’autre sens m’aurait rassurée.

Allée du parc des GrilletsHouxLe balisage jaune, rare, permet cependant de ne pas se perdre dans le parc. Les sentiers d’abord étroits, s’élargissent ; la forêt clairsemée ne semble pas entretenue ; de nombreux jeunes houx côtoient les hêtres ; le chant des oiseaux m’accompagne. Au nord du parc, il est bien difficile d’éviter la boue. L’entrée du parc par laquelle je sors, présente un accueil pique-nique. Comme il n’y a aucun panneau d’information sur  les arbres ou ses habitants, la traversée de la forêt me paraitra un peu ennuyeuse.

Entrée du parcfleurs dans le fossé humideCeux qui voudraient cumuler cette balade avec la visite du vieux bourg, iront jusqu’au Carroi1 Jaune, ce grand carrefour d’allées en étoile, et prendront l’allée à droite ; moi, après avoir longé le pas de tir à l’arc du parc des Grillets (100 m sur 50 m) avec ses énormes cibles, je tourne à gauche à l’Espérance vers l’Arnerie, marchant sur la route heureusement peu fréquentée ; A travers champsTour moulin du Pot-au-Beurrepuis ce sera un chemin entre des champs à perte de vue. Je traverse la route à l’endroit de l’ancien moulin à vent du Pot-au-Beurre (1789) à vocation meunière, et continue à travers champs. Des observatoires semi-rustiques sont placés dans les champs.

Contournement lotissement Terres RougesDirection le lotissement des terres Rouges ; une allée extérieure longe le lotissement par la droite ; il faut ensuite sortir du lotissement par le sud, par une ruelle avec pilier central entre deux villas. Une allée étroite à 200 m des berges, longe la Loire : c’est un lieu de promenade fréquenté ; contrairement aux promesses de la fiche, il est impossible de voir le château de Villandry sur le versant opposé : les frondaisons sont bien trop hautes et épaisses. tour moulin Buisson RagotL’ancien moulin à vent du Buisson Ragot (1790) est en meilleur état que le précédent ; une fois le contournement du lotissement terminé, je rejoins le cimetière qui termine la boucle. Circuits du comité de Touraine de la randonnée pédestre
parc grillets traceImage de l’itinéraire 8km100, 41m (+96, -96), 2h10 déplacement (2h30 au total)

Carroi Jaune st etienne de chigny1Carroi : Endroit spacieux, place publique; carrefour. Exemple : le « Grand Carroi » de Chinon

©copyright randomania.fr