Le tour du lac de l’Escourou

Une randonnée agréable en toutes saisons, toujours au bord de l’eau, alternant des passages ombragés avec d’autres à découvert, passant près de hameaux ou propriétés isolées, côté Lot et Garonne rive droite, côté Dordogne de l’autre.

Sentier champêtre Guillegorce-EscourouJe suis partie du hameau de Guillegorce (La Sauvetat du Dropt – prononcer dro -) où je suis en vacances, et par où passe un sentier de randonnée balisé de jaune qui rejoint le lac de l’Escourou. En faire le tour est possible depuis plusieurs points de départs : Saint-Sulpice d’Eymet (24), Soumensac (47) en bordure du pont du lac que l’on peut traverser en voiture, Serres (47) près de la digue que l’on ne traverse qu’à pied ou à vélo.

Canadair venant de remplir son réservoir Elevage de chevauxJusqu’au lac, le sentier contourne les propriétés en longeant les champs puis traverse un sous-bois – élevage de chevaux et de bovins à droite – avant de pénétrer dans le village de Serres ; la route peu fréquentée arrive jusqu’au barrage sur le lac qui maintient une réserve d’eau pour l’irrigation… et pour les incendies ; deux jours auparavant, j’ai pu observer les canadairs emplir leur réservoir pour éteindre un incendie.

Lac de l’Escourroux, cympaf

Géré par le syndicat mixte (EpiDropt) le lac de réalimentation de l’Escourou a été aménagé en 1993 et 1994 […], cet espace est constitué de deux lacs, l’un réservé à la pêche en amont, l’autre consacré à l’alimentation en eau de la rivière Dropt en aval. […] Selon Regards sur l’Aquitaine. C’est le plus volumineux des 5 lacs de réalimentation avec 8.3 Mm3. Schéma d’aménagement et de gestion des eaux SAGE Dropt. Un nombre important de moulins ont été recensés sur le Dropt (66), essentiellement moulins à farine ; quelques un encore en fonctionnement peuvent se visiter comme celui de Cocussote.
Répertoire des moulins de la vallée du Dropt

Le barrage de l'EscourouLe déversoir du moulin de la VivioteLe sentierAprès la traversée du barrage, enroché des deux côtés commence le sentier qui fait le tour du lac. Le déversoir du moulin de la Viviote est vide. Par une belle allée bordée d’arbres, je rejoins Terrade ; parfois domine une maison plantée sur une butte ; peu de promeneurs, peu de joggers.

Au niveau de Saint-Sulpice d’Eymet, c’est le mot touron qui m’intrigue, placé plusieurs fois sur la carte IGN, et le lavoir construit au fond d’une grotte dans laquelle coule une source qui s’écoule jusqu’au lac de l’Escourou. Le touron est une source qui resurgit à l’air libre après un parcours dans le karst. Le lavoirLe bassin extérieur du lavoir de Saint-SulpiceCelui du Pierres à laverlavoir jaillit dans le fond d’une cavité rocheuse à laquelle on accède par un passage grossièrement pavé ; les lavandières frottaient le linge à la brosse de chiendent et au savon contre des pierres à laver (« selles »), inclinées et alignées le long du bassin. Sur certaines l’emplacement de leurs genoux est comme inscrite dans la pierre. Le grand bassin extérieur devait servir d’abreuvoir pour les animaux.

Touron de Saint-Sulpice d’Eymet, cympaf

L'église de Saint-Sulpice d'EymetPassage rapide à l’église de Saint-Sulpice (XIIè) fermée ; façade blanche et sobre de style roman avec un clocher-mur. Près du panneau d’information, un sentier étroit et raide rejoint le sentier du lac. Un pêcheur bien équipé a posé son attirail de pêche près de lui. Un espace découverte a été aménagé pour que les enfants et les grands apprennent à identifier les poissons et les oiseaux du lac. Quels poissons vivent dans le lac ?Les aigrettes A la queue du lac, des aigrettes posées sur un banc de terre, peuvent être observées à la jumelle à partir de l’un des observatoires. En cette période estivale, peu d’oiseaux différents y vivent.

Jeu sur les oiseaux du lac - le balbuzardDans le courant du mois de mai, l’équipe d’Au Fil du Temps a posé une partie des stations de découverte autour du lac de Lescourrou près d’Eymet. Au début du printemps, les conditions étaient enfin réunies pour pouvoir finir de couvrir les observatoires de brandes1 et planter les haies tressées en saules. Des mobiliers ludiques sur l’observation des oiseaux Observatoire pour les oiseauxainsi que sur la flore et la faune du lac ont également pris place pour que les visiteurs puissent aiguiser leurs regards et ainsi mieux profiter des observations possibles tout au long de l’année. Extrait du site du bureau d’études Au fil du temps

Ruisseau de RochePartie marécageuse Roseaux de l'étang du ruisseau de FaureBeaucoup moins d’eau à l’extrémité du lac ; un modeste pont traverse le ruisseau de Roche ; plusieurs arbres ont été déracinés probablement par une brusque montée d’eau. Au niveau de la D281, encore une résurgence puis une source dont on entend le glouglou sans trop savoir d’où elle sort. L’eau stagnante héberge une végétation de roseaux.

Petit élevage de chèvresA Roubineau, la terre craquelée, indice de sécheresse, prend le relais du chemin de terre jusqu’à mon point de départ au lieu-dit la Croix. Quelques chèvres semblent cependant se régaler de l’herbe sèche. Jusqu’à Guillegorce, le tracé est identique à l’aller, longeant des champs de blé et de maïs.

lac escourou_trace_panoImage de l’itinéraire à partir du hameau de Guillegorce, 12km900, 48m dénivelée, 3h10 déplacement (3h40 au total)

1brandes est une formation végétale de type lande de déforestation très ancienne. Le terme est une appellation typique de la géographie agraire du Poitou et du Limousin […] ou plus généralement dans la terminologie rurale du Moyen Âge. On trouve pèle-mêle, dans les brandes, des bruyères, des genêts, des ajoncs, des graminées et des fougères. Selon wikipedia

 

Ce contenu a été publié dans * 24 Dordogne, * 47 Lot-et-Garonne, Geocaching et jeux, Rando familiale, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.